« Nous sommes demain »

Toute la Recma

  • 2010
    • 2018
    • 2017
    • 2016
    • 2015
    • 2014
    • 2013
    • 2012
    • 2011
    • 2010
  • 2000
    • 2009
    • 2008
    • 2007
    • 2006
    • 2005
    • 2004
    • 2003
    • 2002
    • 2001
    • 2000
  • 1990
    • 1999
    • 1998
    • 1997
    • 1996
    • 1995
    • 1994
    • 1993
    • 1992
    • 1991
    • 1990
  • 1980
    • 1989
    • 1988
    • 1987
    • 1986
    • 1985
    • 1984
    • 1983
    • 1982
    • 1981
    • 1980
  • 1970
    • 1979
    • 1978
    • 1977
    • 1976
    • 1975
    • 1974
    • 1973
    • 1972
    • 1971
    • 1970
  • 1960
    • 1969
    • 1968
    • 1967
    • 1966
    • 1965
    • 1964
    • 1963
    • 1962
    • 1961
    • 1960
  • 1950
    • 1959
    • 1958
    • 1957
    • 1956
    • 1955
    • 1954
    • 1953
    • 1952
    • 1951
    • 1950
  • 1940
    • 1949
    • 1948
    • 1947
    • 1946
    • 1945
    • 1944
    • 1943
    • 1942
    • 1941
    • 1940
  • 1930
    • 1939
    • 1938
    • 1937
    • 1936
    • 1935
    • 1934
    • 1933
    • 1932
    • 1931
    • 1930
  • 1920
    • 1929
    • 1928
    • 1927
    • 1926
    • 1925
    • 1924
    • 1923
    • 1922
    • 1921
    • 1920

Lors de sa démission « en direct » au micro de France Inter, Nicolas Hulot a regretté le peu de soutien dont il avait bénéficié en tant que ministre de la Transition écologique et solidaire : « Est-ce que j’ai une société structurée qui descend dans la rue pour défendre la biodiversité [...], est-ce que j’ai une union
nationale sur un enjeu qui concerne l’avenir de l’humanité et de nos propres enfants ? » Une vingtaine de structures de l’ESS ont répondu par l’affirmative. Les réseaux sociaux ont vu se multiplier les hashtags #TunespasseulNicolas et #Noussommesdemain. Parmi les organisations de l’ESS engagées dans ce soutien et
demandant une meilleure prise en compte des enjeux environnementaux mais aussi une meilleure redistribution des richesses produites, on trouve : Fest (France éco-sociale Tech), le Mouves, Ashoka, la Nef, MakeSense, le Crédit coopératif, le Labo de l’ESS, Lita.co, Biocoop, Bleu Blanc Zèbre, Finansol, Caritas,
Adie France active, Inco, Simplon.co, l’association Aurore, Envie, l’Agence du don en nature, Enercoop, Fermes d’avenir, Phenix et le Social Bar. Débordant la toile, un appel « Nous sommes demain ! » a également été publié le 5 septembre dans La Tribune et sur LeMonde.fr, rapidement signé par une cinquantaine
d’entrepreneurs et de personnalités.