AU SOMMAIRE DU NUMERO 354 :

DOSSIER L’ESS AU MAGHREB

 

Varia

NOTES DE LECTURE

AU SOMMAIRE DU NUMERO 351 :

DOSSIER GOUVERNANCE ET ESS

L'ECONOMIE SOCIALE EN MOUVEMENT

NOTES DE LECTURE

  • L’Implication citoyenne dans la recherche
  • L’égalité (im)possible ? Manifeste pour une solidarité active
  • La Mutualité, grande semeuse de progrès social. Histoire des œuvres sociales mutualistes (1850-1976)
  • Projet coopératif et christianisme social

Le dossier sur l’ESS au Maghreb publié dans ce numéro coordonné et présenté par Patricia Toucas-Truyen et François Doligez illustre un processus de transition démocratique qui déborde l’ESS maghrébine mais auquel celle-ci contribue. Et sans doute n’est-ce pas un hasard si les articles de ce dossier sont signés par huit femmes pour quatre hommes.
La transition démocratique fait naturellement écho à l’autre grande mutation dans laquelle nos sociétés sont engagées, la transition écologique, à la place de l’ESS dans ce processus et, du point de vue qui nous intéresse ici, à la place de la transition écologique dans l’ESS. Les affinités entre ces deux domaines sont régulièrement mises en avant dans les débats sur l’ESS, mais peu d’ouvrages ont pris cette relation comme objet. C’est le cas de La Transition écologique de l’économie. La contribution des coopératives et de l’économie solidaire (Louis Favreau et Mario Hébert, 2012, La Transition écologique de l’économie. La contribution des coopératives et de l’économie solidaire, Presses de l’université du Québec.), dont Jérôme Blanc avait noté le caractère optimiste (Recma n° 328, avril 2013, p.129-130.).
Un regard positif sur l’ESS permet en effet de souligner la place originale de coopératives agricoles dans la production biologique, le caractère pionnier de coopératives de consommateurs, l’importance de coopératives de commerçants pour la structuration des filières, le nombre grandissant d’associations engagées dans de multiples causes aussi bien internationales que locales, l’émergence de sociétés coopératives d’intérêt collectif, en particulier dans la transition énergétique, le leadership de banque coopératives dans les placements bancaires éthiques, l’essor d’entreprises sociales engagées dans la cause environnementale, etc. Assurément, l’ESS ne se tient pas à l’écart de la question écologiste. Mais ces initiatives s’apparentent-elles à des petits pas ou à un changement de...

PDF version